Noël aux Philippines

Une crèche des Philippines

Les fêtes de  Noël aux Philippines ont une saveur particulière. Dans ce pays, où 90% de la population est catholique, Noël est la plus belle fête de l’année. Les célébrations sont un mélange de traditions qui datent de l’époque de l’occupation espagnole ou de la tutelle américaine et qui ont été « philippinisés » par toutes les coutumes locales.

Les célébrations de Noël

décorations de Noël à MaasinLes fêtes de Noël commencent dès la mi-décembre. Vers le 16 du même mois, dans la nuit sous les coups de 3 ou 4 heures du matin, des silhouettes déambulent dans les rues, des gens heureux et joyeux,  frigorifiés, emmitouflés, tête couverte pour la plupart, car la nuit peut être froide,  se dirigent vers les églises pour assister à une série de neuf messes.

9 messes

Les églises se remplissent pour la Messe de l’Aurore. L’office commence à 4 ou 5 heures du matin et se termine sous les coups de 6 ou 7 heures. A l’issue des neuf messes, du 16 au 24, les fidèles peuvent adresser leurs vœux à Dieu, mais au préalable il est nécessaire d’être présent aux 9 messes. Toutefois, les Philippins étant un peuple pragmatique, ils ont instauré une messe bonus (Misa Aguinaldo) qui vaut les neuf.

La famille est très importante aux Philippines et ceci est encore plus vrai à l’occasion de Noël. Le 24 au soir, les rues se vident, tout le monde se retrouve en famille. La messe de Noël, missa gallo, est une institution et les églises sont pleines à craquer, tous les habitants sur leur trente et un, Tout un rituel s’est développé à propos de cette misa  gallo, notamment celle de la tradition du panunuluyan. Elle fait référence à la recherche de l’auberge par Saint Joseph et Marie. Les couples symbolisant la Vierge Marie et Saint Joseph, s’en vont frapper aux portes des maisons, demandant aux occupants de les héberger. Mais ils font face systématiquement aux refus des uns et des autres. La recherche d’un lieu pour la naissance de Jésus se termine, quand le couple se rend à l’église, un peu  avant que la messe ne commence.
Lors de l’office, le couple représentant Marie et saint Joseph avec des enfants défilent vers la crèche. Aussitôt que Marie dépose la statuette de l’enfant Jésus dans le berceau, l’assemblée des fidèles entonne le Gloria.
A la fin de la messe, certaines paroisses offrent le painit une collation offerte par le parrain de la messe, avec des produits typiques de Noël : des gâteaux de riz et noix de coco cuits au feu de bois, arrosés de café, de thé au gingembre ou de chocolat.
Après la messe, les Philippins entament le réveillon. Le repas appelé la noche buena, comprend : du jambon de bola (petit jambon blanc enrobé de miel), du poulet grillé, du porc rôti, du fromage, des brochettes, du riz sous différentes  cuissons, des pâtisseries, des friandises et des boissons locales ou importées.

Le jour de Noël

sapin et étoile de NoëlAu matin du 25 décembre, les Philippins rendent visite à leur famille, rendent hommage à leurs aînés et se font bénir par eux. Puis, s’ensuit un déjeuner de Noël, le menu dépendant des finances de chacun. Après le déjeuner, certaines familles déballent leurs cadeaux.
Quant aux enfants, ils iront visiter leurs parrains et marraines pour recevoir leurs cadeaux,  des bonbons et de l’argent.

Le soir du 25 décembre, les familles se reposent, boivent, jouent ou chantent, certaines peuvent opter pour un dîner, d’autres se remettent des festivités, mais pour autant Noël n’est pas terminé.

Encore des fêtes après le 25 décembre !

Le 28 décembre, les Philippins fêtent les Saints Innocents. Chez eux, cette fête est comparable à notre 1er avril, ils se font des farces. Les créanciers sont prévenus de ne jamais faire de prêt ce jour, car ils ne seront jamais honorés, ils seront les dindons de la farce.

Puis, c’est au tour de la Saint Sylvestre, le jour où les adultes s’échangent leurs cadeaux. Les Philippins réveillonnent, un festin de minuit, qui symbolise leurs espoirs de prospérité  pour l’année à venir.

Et enfin, avec l’arrivée des Rois Mages, Noël se termine  lors de l’Epiphanie le 6 janvier.

Les décorations, la crèche, le sapin

étoile de NoëlDes décorations de Noël toutes plus originales les unes que les autres.

Aux Philippines, on ne prend pas la décoration de Noël à la légère, on fait preuve d’imagination et de beaucoup d’originalité.
Les rues sont décorées par des lanternes en forme d’étoiles, qui représentent la lumière de Bethléhem et sont faites avec des armatures en bambous.
Les crêches (qui s’appellent Belen aux Philippines) se trouvent un peu partout (même sur les plages devant les cocotiers), ce sont des vraies petites œuvres d’art pleines d’originalité.

sapin de NoëlLe sapin de Noël est également une tradition très implantée aux Philippines. Impossible de trouver un sapin dans ce pays, mais les Philippins ne se laissent pas décourager par un si petit détail et en profitent pour redoubler d’imagination : on créée des sapins avec tous les matériaux de récupération possibles et imaginables.

 

Ci-dessus : Étoiles confectionnées par les différents quartiers de Maasin. Avec des objets récupérés et des éléments de décoration traditionnels.

Joyeux Noël à tous les Philippins !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.