Fête de fin d’année scolaire

Aux Philippines, les vacances d’été pour les élèves d’écoles élémentaires, collèges et lycées débutent début avril, pour une période de deux mois, période qui coïncide avec la saison sèche. Le 16 avril dernier, les jeunes du Foyer Saint Joseph, comme tous les enfants aux Philippines, ont fêté la fin de l’année scolaire.
A cette occasion, ils se sont retrouvés au Foyer (les jeunes aidés par le Foyer saint Joseph fréquentent différentes écoles de Maasin), et les meilleurs d’entre eux ont reçu soit un diplôme, soit une médaille, que ce soit dans le domaine scolaire ou au niveau sportif. Félicitations à tous.
Après un repas partagé avec quelques parents, la fête s’est poursuivie en bord de mer, avec chants et danses, animée par le Père Harlem.

Jean-René Blaise
Président de Pakigangay

l’Assemblée générale de Pakigangay

L’assemblée générale de l’association s’est tenue le 28 janvier dans la salle du restaurant scolaire de Gouesnac’h et a été suivie d’une célébration religieuse en l’église Saint-Pierre et Saint-Paul puis d’un repas philippin.
Le conseil d’administration remercie chaleureusement l’association « BAYANIHAN BREIZH PINOY » et les membres et amis de « L’ARCHE DU CAILLOU BLANC » de Clohars-Fouesnant pour leur participation à la préparation du repas et à l’animation de cette soirée.

Le système scolaire à Maasin

La division scolaire de la ville de Maasin fait partie du système public régional géré par le département d’éducation n°VIII situé à Candahug, Palo, pour la province de Leyte. La division de Maasin est la plus petite de la région en termes d’enfants inscrits parmi les 13 divisions que compte la province.
La division scolaire de Maasin est composée de 4 districts. Chaque district est dirigé par un superviseur, et chaque école du district par un directeur ou un professeur principal. L’ensemble des divisions scolaires de Maasin est contrôlé par un responsable du département d’éducation. Afin de mettre en oeuvre les programmes et projets des écoles, des inspecteurs assistent les différents responsables dans la gestion des écoles.

Les classes

Notre division scolaire comprend des classes de l’école maternelle au niveau 12 (équivalent à la classe de terminale en France) suivant un programme mis en place par le département central d’éducation à Manille.

La scolarité se répartit entre la maternelle – 1 année, l’école primaire – 6 années, le « Junior High School » – 4 années (équivalent au collège) et le « Senior High School » – 2 années (équivalent au lycée), soit un total de 13 ans pour une scolarité complète.

Les enfants qui ne peuvent suivre une scolarité normale dans une école doivent s’inscrire à un système d’éducation alternative (ALS) (système d’éducation, qui s’adresse essentiellement aux enfants de niveau primaire et où l’instruction est donnée par les communautés au niveau des quartiers).

Pour l’année scolaire 2016-2017, les inscriptions pour l’ensemble de la division scolaire de Maasin sont de :

  • Ecole élémentaire : 10 547,
  • Junior High School : 4 823,
  • Senior High School : 261,
  • Système d’éducation alternative : 1 775,

soit un total de 17 406 élèves.

Les enseignants

Les écoles ont des enseignants qualifiés et compétents. Avant de pouvoir accéder à une position permanente d’enseignant, ils doivent obtenir un diplôme universitaire en sciences de l’éducation (formation de 4 ans, avec formation en anglais, mathématiques, biologie, histoire et usage des langues Philippines, physique-chimie, …) pour pouvoir enseigner au collège et lycée, ou un diplôme en éducation élémentaire (formation de 4 ans) pour les écoles primaires. La plupart des enseignants ont également une licence d’enseignant (Licensure Exams for Teachers).

Après avoir obtenu un poste, les enseignants suivent une série de stages et séminaires sur le contenu des cours, mais aussi sur la manière d’enseigner et la gestion des classes. Ces enseignants sont continuellement formés afin de mettre en oeuvre les directives reçues des différentes autorités de l’éducation provinciale et nationale. Une majorité de ces enseignants suivent des formations continues afin d’améliorer leurs compétences et considèrent leur métier d’enseignant comme faisant partie de leur évolution personnelle.
Les principales raisons pour lesquelles les étudiants ne peuvent poursuivre leurs études au « College » (équivalent à une formation supérieure en 2 ans après le bac) ou à l’université, sont essentiellement financières compte-tenu de la pauvreté des parents, ou à l’absence de soutien de la part des parents, puis la distance entre le domicile et le lieu d’enseignement choisi. Parfois les élèves quittent le système scolaire dès le lycée, toujours pour des raisons financières, les élèves devant trouver un emploi afin de subvenir aux besoins de la famille.

Mario Orais
Inspecteur d’académie

Du nouveau sur pakigangay.fr

Une nouvelle évolution du site www.pakigangay.fr vient d’être mise en ligne ce 2 août.

Vous pourrez y découvrir quelques grandes évolutions :

 

D’autres évolutions sont moins visibles mais tout aussi importantes. Vous pourrez désormais télécharger tous les documents édités par Pakigangay. Dans un premier temps directement dans les pages liées aux actions de l’association. Mais nous devrions bientôt pouvoir vous permettre un accès direct à la bibliothèque.

Enfin nous essayons d’enrichir régulièrement le contenu éditorial du site. Vous pouvez découvrir aujourd’hui, l’histoire du Foyer saint Joseph. Nous mettrons rapidement en ligne des pages d’informations générales sur les Philippines mais aussi sur l’île de Leyte et la région de Maasin, …

Grâce à vous l’association est devenue réalité en quelques mois. Avec vous, nous voulons continuons à la développer et à venir en aide aux habitants de Maasin aux Philippines.

Merci à vous tous – Salamat Pô

Salut Joël !

GaminPaki

A part le Père Guézingar, personne d’entre nous ne connaissait Joël, et pourtant depuis le début de l’aventure de Pakigangay, il nous accompagne à chaque instant. Son sourire était à lui seul une motivation à notre engagement.

Joël (Jovin de son nom), c’est le garçon que vous pouvez voir sur tous nos documents, sur notre site ou sur cette page Facebook.

Joël c’était toujours une attention pour ses frères et soeurs.
Joël, c’était un enfant qui aimait rire et jouer.
Joël, c’était une joie de vivre débordante, malgré des conditions de vie souvent difficiles.
A l’image de ce quartier d’Ibarra que Pakigangay a choisi de soutenir.

Joël est, sans le savoir, devenu le symbole de notre action. Et c’est alors même que le Père Guézingar s’apprêtait à lui offrir un t-shirt avec sa photo et le logo Pakigangay, que nous avons appris sa mort.

Fauché par une voiture, alors qu’avec une bande de copains ils allaient d’une maison à l’autre pour chanter une chanson à l’occasion d’une fête locale (non, il ne s’agit pas d’Halloween !).

Joël est mort sans avoir su combien il nous aidait et par là-même aidait son quartier.

Nous nous sommes posés la question de savoir si nous pouvions continuer à utiliser cette photo que nous aimons tant.

Et c’est la mère de Joël en personne qui nous a donné la réponse : « Joël aurait été fier de voir sa photo sur le t-shirt. Il aurait aimé savoir qu’à l’autre bout du monde il était une « star », mais surtout il aurait aimer savoir qu’il pouvait aider …
Si vous conservez sa photo, il continuera à vivre  »

MERCI JOEL !

IMG_1680

Ci-dessus la photo du frère et de la soeur de Joël qui arborent fièrement le tshirt à l’effigie du grand frère.

Pakigangay reconnue d’intérêt général !

Dans un courrier du 17 juin, l’administration fiscale reconnait a notre association le statut d’Association d’intérêt général à caractère humanitaire.

Désormais, chaque don fait à Pakigangay pourra faire l’objet d’un reçu fiscal ouvrant droit à une réduction d’impôts à hauteur de 66 % du don.

Ainsi, un don de 20 €, donnera droit à une réduction d’impôt de 13,2 €. Votre don ne vous coûtera donc que 6,8 €

URGENCE Foyer saint Joseph

Joseph1

URGENCE !

Le Foyer Saint Joseph qui prend en charge les jeunes de la rue à Maasin (Philippines) traverse de graves difficultés et ne peut plus faire face. Il a d’ores et déjà dû se séparer de 2 personnes (sur 5) et risque de devoir cesser prochainement son activité.

30 jeunes risquent de se retrouver du jour au lendemain livrés à eux-même.

Pakigangay à décidé de leur envoyer une aide de 4.000 euros qui leur permet de couvrir 6 mois de fonctionnement.

Mais après ?

Si vous souhaitez nous aider à assurer un avenir à ces enfants,
vous pouvez nous adresser vos dons à :
Association Pakigangay solidarité Maasin Philippines
6 route de Bénodet
29950 GOUESNAC’H

en précisant Urgence Foyer saint Joseph.

Rappel : vos dons vous font bénéficier d’un avoir fiscal à hauteur de 66 % du montant. Ainsi un don de 25 € vous reviendra en réalité à 8 € 50. !

Nous comptons sur vous ! Pensez à relayer ce message.

1.000 kilomètres à vélo pour les deux jeunes ambassadeurs de Pakigangay

De Saint-Brieuc (Côtes d’Armor) à Veurnes (Belgique), 1000 kilomètres à vélo pour Martin et Noé deux ambassadeurs Pakigangay.

Une idée (des vacances solidaires), une rencontre (avec Pakigangay lors du Forum de Kerustum)  et les voilà partis, direction la Belgique. Chaque halte sera l’occasion de présenter l’association et de réunir des fonds pour venir en aide aux Philipins.

Si vous croisez leur route, n’hésitez pas à aller à leur rencontre.

Un bel engagement solidaire souligné par un article dans Ouest-France …

Capture d’écran 2014-06-15 à 11.14.15

Le Collège saint Joseph de Fouesnant se mobilise pour Pakigangay et les Philippines

Chaque année le Collège se mobilise pour un projet solidaire.Cette année, c’est le projet de Pakigangay pour venir en aide aux habitants de Maasin et de sa région (Ile de Lyete aux Philippines) qui a été retenu.

Différentes actions – dont un repas solidaire au self du collège – ont été menées sous l’impulsion de Christine Dhennin, responsable de l’aumônerie de l’établissement et ont permis de réunir 1.072 € qui ont été remis à l’association.

l-association-a-devoile-cette-semaine-le-montant-du-don-qui_1929041_528x397

Pour nous aider …

Vous souhaitez nous aider. Rien de plus simple vous pouvez :

  • adhérer à l’association et participer de façon active à nos projets d’entraide. Votre cotisation de 10 € permet de couvrir les frais de fonctionnement de l’association de façon à ce que tous les dons soient exclusivement consacrés aux projets d’entraide.
  • faire du don. Pour mémoire un don de 25 € permet d’assurer la nourriture, l’aide et le suivi éducatifs d’un enfant du Foyer saint Joseph.

Dans les deux cas il vous suffit de remplir le bulletin. Bien sûr vous pouvez aussi nous aider en faisant connaître l’association et ses projets autour de vous. N’hésitez pas à imprimer ce bulletin et à le diffuser. Pour de plus amples renseignements contactez-nous à l’adresse info@pakigangay.fr ou en remplissant le formulaire en page contact de ce site.

Bulletin d’adhésion Pakigangay